Espace Citoyen >> A propos du Grand Casablanca>> Atouts>> Nouaceur
Nouaceur

La province de Nouaceur constitue un pôle d’attraction incontournable au sein de la Région du Grand Casablanca en raison des atouts et potentialités dont elle dispose.
En effet, le territoire de cette province est caractérisé par une superficie agricole utile non négligeable, des ressources naturelles importantes (forêt, côte) dont les possibilités d’exploitation et de mise en valeur sont loin d’être totalement explorées et la présence d'un tissu industriel dynamique et diversifié et de zones industrielles équipées à des prix compétitifs, soutenus par une infrastructure routière et de transport consistante.
Une analyse coût / potentialités favorise et incite ainsi à investir dans cette province.

Industrie
L’industrie connaît au niveau de cette province une croissance soutenue grâce aux structures d’accueil mises en place consistant à l’implantation de 7 zones industrielles opérationnelles ou en cours d’aménagement au niveau desquelles sont proposées des formules d’exploitation peu coûteuses et des prix compétitifs.

Les atouts :
•Côte atlantique d'une longueur de 20 Km susceptible d'abriter de grands projets touristiques.
•Possibilité de création d'un port de plaisance
• Grande forêt à Bouskoura pouvant être exploitée par les promoteurs dans le secteur touristique et des loisirs.
• Présence d'un site archéologique.
• Accès facile pour l'Aéroport International Mohammed V.
• Tissu industriel étoffé
• Zones industrielles bien équipées à des prix encourageants.
• Marché de consommation très important.
• Infrastructure de transport très adéquate (Aéroports, port, gares ferroviaires, grands axes routiers)
•Proximité d'établissements supérieurs de formation très élaborés (Universités, Ecoles et Instituts Supérieurs).
• S.A.U relativement importante.
• Proximité de la métropole de Casablanca grand débouché pour la production agricole.
• Implantation de grandes unités de transformation des produits laitiers telles la Centrale Laitière et Super lait.
• Présence d'un centre de travaux agricoles pour l'encadrement des agriculteurs
• Présence du Centre Régional d'Insémination Artificielle
• Existence de centres de collecte de lait.

Tourisme
La province de Nouaceur dispose d’un potentiel touristique riche et varié dont les perspectives d’évolution sont réelles. Les atouts spécifiques à cette province consistent en :
  •  Un littoral de 20Km de longueur dans le prolongement de la corniche d’Aïn Diab autour duquel sont érigés des résidences balnéaires individuelles, des chambres destinées à l’estivage, des restaurants avec animation nocturne, sans compter les espaces de détente formés par les plages privées et publiques.
  •  La forêt de Bouskoura qui est très fréquentée par les Casablancais en quête de calme et de quiétude. Cette forêt peut aussi accueillir des complexes sportifs ou de loisirs.
  •  La présence de nombreux clubs sportifs à savoir : le club de la RAM , le club de la banque populaire ….
  •  La présence de sites archéologiques naturels pouvant intéresser les promoteurs du tourisme culturel ( Restes humains à Ouled Hmida (CR Dar Bouazza) remontant à 400.000 ans).

Les infrastructures touristiques existantes sont composées de 9 stations balnéaires et une résidence touristique situées à Dar Bouazza.

Agriculture
Le secteur agricole revêt de moins en moins d’importance dans le tissu économique de cette province en raison de la vocation industrielle de plus en plus affirmée. L’agriculture existante est caractérisée par l’association des productions végétales et animales dans de petites exploitations ne dépassant pas les 10 ha.
La superficie emblavée, durant la campagne agricole 2002-2003, a été de 32.150,55ha.Les céréales qui occupent une place importante dans l’agriculture locale couvrent 76% de la superficie cultivée, les maraîchages 2,4% et les légumineuses 3,7%. Le blé tendre accapare 48% des superficies ensemencées en cultures céréalières alors que le blé dur et l’orge représentent respectivement 24% et 20%. Concernant la production, le rendement de ces cultures varie entre 12 et 14Qx/ha.
Pour encadrer l’activité agricole et d’élevage, le territoire de cette province dispose de 2 centres, l'un de travaux agricoles et l'autre d'insémination artificielle. Implanté à Bouskoura, le centre de travaux agricoles mène des actions permanentes de sensibilisation auprès des agriculteurs visant l'amélioration de la productivité agricole. Pour sa part, le centre régional d'insémination artificielle d'Ain Jemaâ oeuvre pour la vulgarisation des techniques modernes d'élevage, le dépistage des maladies contagieuses et l'amélioration génétique du cheptel.

Pêche
•Ressources halieutiques très diversifiées.
•Proximité d'un marché très demandeur.
• Possibilité de création d'un village de pêche susceptible de stabiliser et organiser les marins-pêcheurs.

Habitat
• Bonne assise foncière.
•Développement du mouvement associatif.
• Développement du secteur privé dans la promotion immobilière.
• Demande croissante en matière d’habitats économiques (programme des 200.000 logements) due à l'implantation d'importantes zones industrielles.

Mercredi 30 Juillet 2014