Le Grand Casablanca
Histoire
Architecture
Espace Accueil >> Qui gère le Grand Casablanca >> Wilaya>> La Wilaya
La Wilaya


La Wilaya

A partir de 1981, une nouvelle circonscription Administrative va voir le jour au Maroc, notamment par l’éclatement de grands espaces urbains (Casablanca, Rabat Salé, Fès, etc.) que le législateur a jugé nécessaire de scinder pour mieux maîtriser leur développement, sans toutefois affecter leur harmonie, ni rompre leur aménagement d’ensemble : il s’agit de la « wilaya ». Cette structure supra-préfectoral a été créée pour jouer un rôle de coordination.

Regroupant plusieurs Provinces ou Préfectures ou les deux à la fois, elle a pour but de doter les grandes agglomérations urbaines telles que notre métropole casablancaise, d’une organisation administrative capable de répondre aux besoins qui résultent de l’étendue de ses agglomérations et de leur expansion démographique.

La Wilaya de la Région du Grand Casablanca se compose de deux Préfectures de Casablanca et Mohammedia et de deux Provinces : Nouaceur et Médiouna.
Ses domaines d’action concernent :

•La coordination des activités préfectorales, provinciales et le contrôle des collectivités locales .
•La concertation en matière d’investissement et la supervision de? la planification urbaine .
•La préservation de l’ordre public.

L’importance de la wilaya lui est conférée par l’importance de l’institution du « wali » qui constitue la plaque tournante de l’ensemble de l’administration territoriale.

Mission du Wali

C’est un haut fonctionnaire de l’Etat, il est en même temps Wali de la Région et gouverneur de la préfecture de casablanca. Ainsi, en vertu du dahir de 1977, il est représentant du roi, en vertu de la constitution il est représentant de l’Etat et en vertu de la lettre royale de janvier 2002 et de ses textes d’application, il est représentant du gouvernement et de chacun des Ministres.


Il est en outre investi de la fonction d’exécutif de l’assemblée provinciale conformément aux dispositions du dahir de 1963, et d’exécutif du conseil Régional (art54 dahir 1997 relatif à la Région : Gouverneur chef lieu de Région). Il exerce par délégation du Ministre de l’Intérieur, la tutelle sur les collectivités locales.

Il coordonne l’activité des services extérieurs qu’il dirige grâce aux pouvoirs qui sont délégués aux walis par les Ministres, à la place desquels ils agissent et signent, depuis la promulgation des textes réglementaires du 5 mars 2002 et que le wali peut déléguer à son tour aux gouverneurs. Il dispose aussi d’un réseau d’agents d’autorités (chefs de cercles, pachas, caïds) dont il assure la direction.

Suite à la lettre Royale du 9 janvier 2002,Le wali s’est vu conféré des attributions en matière de promotion des investissements, et des prérogatives en lieu et place des membres du gouvernement, et confirmé le rôle de coordinateur et chef d’orchestre de l’administration territoriale déconcentrée :

En sa qualité d’autorité déconcentrée représentant l’Etat, le wali est compétent à la place des ministres pour :
•Autoriser la vente d’immeubles du domaine privé de l’Etat lorsqu’il s’agit de la réalisation de projets d’investissement .
•Prononcer le classement des établissements touristiques au niveau de chaque Région .
•Prendre, chacun dans la limite de son ressort territorial, les actes nécessaires à la réalisation des projets d’investissement miniers .
•Autoriser la location des immeubles du domaine privé de l’Etat, situés dans son ressort territorial .
•Prendre chacun dans la limite de son ressort territorial, les actes relevant des attributions du ministre de l’équipement et nécessaires à la réalisation des projets d’investissement .
•Accorder les autorisations d’occupation temporaire du domaine forestier .
•Délivrer les licences de débit de boissons, de première et deuxième catégorie, aux établissements touristiques .

En sa qualité d’autorité exerçant la tutelle de l’Etat sur les collectivités locales, le Wali est compétent, à la place du ministre de l’intérieur, pour :
Approuver les délibérations des communes concernant les acquisitions,cessions et échanges portant sur les immeubles du domaine privé municipal et à la gestion du domaine public, lorsque leur montant est inférieur ou égal à 2.500.000DH ;et quel que soit leur montant lorsque ces acquisitions, cessions ou échanges sont nécessaires à la réalisation d’investissements dans les secteurs industriel, agro-industriel, minier, touristique, artisanal et d’habitat, situés dans leur ressort territorial, dont le montant est inférieur à 200 millions de dirhams.

Approuver les délibérations des conseils Régionaux, préfectoraux et provinciaux, relatives à l’acquisition, à l’échange et à la cession des immeubles du domaine privé relevant des Régions, des Préfectures et Provinces ainsi qu’à la gestion du domaine public des dites collectivités.

Localisation

La wilaya de la Région du Grand Casablanca
et Préfecture de Casablanca
Place Mohammed V
022.22.41.83




Dimanche 21 Septembre 2014